• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Coïncidence ou superstition

Coïncidence ou superstition - Frank Milton

Je ne crois pas à la fortune, ni à toutes ces superstitions stupides qu'on nous lance au quotidien. Mais cette fois, j'ai vraiment dû admettre que la coïncidence était trop proche de la réalité pour être fausse. J'ai une copine qui passe son temps à lire les horoscopes et se fie à 100 % à ce qu'ils disent. Mon amie m'a racontée que pour elle, tout ce qui se dit dans ces voyances et astrologies marchent pour de vrai pour elle, et que plus d'une fois, elle a été surprise par certains évènements qu'elle croyait impossible. Mais je dois avouer qu'elle ne regarde surtout ça que pour les rencontres amoureuses. Et j'ai toujours supposé que c'est elle qui forçait le destin, vu qu'elle s'accrochait dur comme fer à ces stupidités. Ce n'est pas parce que je suis sagittaire, que mes chiffres de chance du jour sont 8 et 13, ou que je doive faire attention aux décisions d'aujourd'hui, parce que cela ne mènerait pas à un résultat concluant. Ils racontent même que tu vas faire une rencontre qui va changer ta vie et plus encore. Et là, tu t'attends à quelque chose qui ne se produira sûrement pas, ou qui arrivera peut-être bien un jour, quand tu ne t'y attendras pas du tout. Et dire que ce jour-là, que c'était le destin et que les astres l'avaient prédit, mais que ce n'était pas encore le moment. Alors ce sont les astres qui se trompaient ou ce sont les articles qui sont faux ? Bon, disons que, sans doute que parmi des millions de gens qui sont du même signe astrologique, certains risquent vraiment de tomber sur ce que disent les astres, mais c'est un art occulte et je pense que tout cela dépasse le savoir des hommes. Une fois cependant, ma copine m'a dit de rester à la maison, car mon horoscope me déconseillait de sortir. Il disait enfermez-vous à double tour car un invité surprise pourrait vous nuire. Je n'y croyais pas du tout. Avant de sortir, un minet noir est entré dans la maison et quand j'ai voulu le sortir avant mon départ, il s'est caché et je n'ai pu le retrouver. Une semaine plus tard, une odeur sortait des conduits d'aération et rendait l'appartement invivable. J'ai fait appel au gars de l'entretien qui venait de vérifier le système de drainage de l'immeuble. Le corps du pauvre animal gisait inerte dans le conduit. J'ignore comment il a fait pour se trouver là.

À propos de l’auteur :

author

Salut, moi c’est Frank! Ma vie a débuté à Trois-Rivières mais c’est dorénavant à Montréal ou j’ai élu domicile : je me considère d’ailleurs comme un véritable passionné d’environnements urbains. Mon penchant pour la bonne bouffe et les bons vins fait de moi un véritable passionné de la vie et des bonnes choses. C’est d’ailleurs ce que je vous partagerai par le biais de ce blogue : un espace en ligne ou ma plume vous informera et vous divertira. Bienvenue!